Démarrer immédiatement votre simulation d’investissement :

L’investissement immobilier est un placement financier, qui tout investissement, présente des risques. Voilà pourquoi, il faut se lancer avec beaucoup de précautions en essayant de déterminer à l’avance les difficultés et les pièges qui peuvent se présenter. Pour les contribuables qui envisagent d’investir selon un dispositif de défiscalisation comme la loi Pinel, faire une simulation est fortement recommandé. Grâce à une telle démarche, ils peuvent recueillir un maximum d’informations, de quoi leur permettre de prendre une décision bien réfléchie.

Simulateur Loi Pinel
Avec notre simulateur Loi Pinel, finis les calculs compliqués !

1) Obtenir une réduction d’impôts avec la loi Pinel

L’objectif d’un investisseur qui utilise la loi Pinel est de profiter d’une réduction fiscale. C’est une réelle possibilité. Notons qu’il s’agit d’un dispositif d’incitation à l’investissement locatif. Il fonctionne par l’octroi d’avantages fiscaux aux investisseurs qui remplissent les conditions imposées. La plus importante est d’acheter un logement neuf doté d’une haute performance énergétique, situé dans les secteurs géographiques éligibles. Il faut aussi respecter un engagement locatif. Il est important de mentionner que la défiscalisation est importante si la durée du bail est importante.

Réduire ses impôts
Investissez dans l’immobilier et réduisez vos impôts

Avec un contrat de location de 6 ans, l’investisseur profitera d’un taux de réduction de 12%. Il s’élève à 18% dans le cas où l’investisseur signe un engagement de 9 ans. Et le taux grimpe à 21% dans le cas où la durée de bail est de 12 ans. Les abattements s’appliquent directement sur le montant total de la somme investie qui est limité à 300.000 € par an ou 5.500 €/ m². Ensuite, la valeur trouvée sera déduite de l’impôt à payer. Il y a une forte chance de profiter d’une fiscalité relativement faible. Grâce à une simulation, un contribuable peut connaître à l’avance l’économie d’impôt réalisable grâce à son investissement. Il aura même le privilège de déterminer son taux de rendement.

A lire sur BFM : un répit pour la loi Pinel

1.1) Qu’est ce que l’investissement immobilier locatif ?

L’investissement immobilier locatif est une opération qui consiste à faire acquisition d’un bien immobilier afin de le louer en tant que bureau, commerce ou bien de logement. Il se trouve que c’est le placement préféré des Français. Si l’opération suscite tant d’intérêt, c’est parce qu’il présente un grand nombre d’avantages. Pour commencer, il y a le privilège de constituer un patrimoine durable sans avoir à faire une grande économie. Notons en effet qu’il est possible de financer entièrement l’achat par un emprunt. L’investisseur peut également percevoir des loyers s’il décide de louer le bien immobilier. Grâce à ces revenus complémentaires, il pourra réaliser des économies et faire face à des imprévus. A tout cela s’ajoute le privilège de créer un bon héritage pour ses enfants.

Investissement locatif
Réussissez votre investissement locatif

Le développement de l’investissement immobilier locatif avantage également l’Etat. En effet, il permet de résoudre les problèmes de logements qui ont tendance à s’imposer dans plusieurs régions. C’est pourquoi, le gouvernement a promulgué plusieurs dispositifs d’incitation garantissant aux investisseurs des remises fiscales intéressantes. C’est le cas de la loi Pinel. Elle promet une multitude d’avantages que les investisseurs peuvent déterminer au préalable grâce à une simulation. Ils ont entre autres le privilège d’être informés sur le montant du loyer, la réduction d’impôts à profiter ainsi que le montant de l’épargne à réaliser.

A lire sur Le Monde : Le succès de la Pierre-Papier

1.2) Les meilleurs placements immobiliers

Selon un sondage établi vers la fin de l’année 2016, le nombre d’individus prêts à investir dans l’immobilier est élevé. Chacun a sa motivation. Certains souhaitent avoir un complément de revenus, d’autres veulent alléger leur fiscalité. Mais tous sont séduits par les avantages de l’investissement dans la pierre. Ce qu’ils doivent toutefois savoir, c’est que le choix de l’opération est à faire avec réflexion. Il ne faut pas uniquement se préoccuper des avantages mais aussi des risques. Actuellement, trois types de placements intéressent particulièrement les investisseurs car ils assurent une fiscalité avantageuse.

Trouvez le meilleur placement immobilier
Trouvez le meilleur placement immobilier

Il y a le locatif dans l’ancien. Il vous permet de devenir propriétaire sans avoir à investir une fortune. Le problème est qu’il faut rénover le bien et cela risque d’être coûteux. La location d’une chambre dans des résidences séniors ou étudiantes ou bien des EHPAD (établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes) est aussi séduisante. Elle vous met à l’abri des contraintes de la gestion locative et vous assure un bon rendement. En revanche, il est possible de faire face à d’éventuelles baisses de loyers et rencontrer quelques difficultés au moment de la revente. Enfin, il y a l’investissement locatif dans le neuf selon la loi Pinel. Il vous permet d’être propriétaire d’un bien immobilier de qualité. Toutefois, il exige un capital d’investissement élevé.

Heureusement qu’il est possible de l’amortir via les réductions d’impôts promises par la loi Pinel.

1.3) D’autres dispositifs : Robien, Duflot, Malraux…

La loi Pinel n’est pas le seul dispositif qui promet des remises fiscales remarquables aux investisseurs immobiliers. Le choix est large. Avec la loi Malraux par exemple, il est possible d’accéder à une réduction d’impôts très attractive de 22% ou de 30%. La condition à respecter est d’acheter un bien immobilier localisé dans un secteur sauvegardé ou dans une Zone de Protection du Patrimoine Architectural Urbain et Paysager (ZPPAUP). Il faut ensuite le réhabiliter ou le remettre à neuf. Il faut également mettre en location le bien immobilier durant 9 ans et ce, dès la fin des travaux.

D'autres dispositifs immobilier existent
D’autres dispositifs immobiliers existent

Le dispositif Robien est un autre dispositif qui mérite d’être mentionné. Il permet aux investisseurs d’amortir jusqu’à 50 % le coût d’investissement car vous pouvez déduire de vos revenus imposables une partie du prix d’achat du bien immobilier. Notons que le logement doit être loué nu pour une durée de 9 ans au minimum. Cette loi de défiscalisation a connu quelques modifications. Elle est devenue la loi Robien recentré. Enfin, il faut parler de la loi Duflot. Elle est à l’origine de la loi Pinel. Pour rappel, elle permet aux investisseurs, qui investissent dans la location d’un logement neuf situé dans des zones spécifiques, d’obtenir un avantage fiscal de 18%.

Consultez le site officiel de l’état à ce sujet.

2) Comment utiliser un simulateur Loi Pinel ?

Sur la toile, de nombreux outils de simulation sont destinés aux particuliers qui souhaitent investir via la loi Pinel. Pour rappel, l’opération à faire est d’acheter du logement neuf non meublé et de le louer comme résidence principale pendant la durée d’engagement recommandée par le dispositif.

L’utilisation du simulateur est simple. Il faut d’abord saisir dans la case concernée le prix d’acquisition du logement. Dans le cas où vous n’avez pas encore entamé les recherches, vous devez fournir la somme que vous pouvez consacrer à l’achat. Certains simulateurs disposent d’une fonction qui permet aux utilisateurs de choisir le type de logement à acheter et de connaître son coût.

Faites votre simulation loi Pinel et économisez de l'argent
Faites votre simulation loi Pinel et économisez de l’argent

La prochaine étape consiste à choisir le zonage et le loyer que vous voulez percevoir. Il ne doit pas dépasser le plafond. Ensuite, il faut fixer la durée d’engagement en vue de découvrir le montant de remise fiscale à bénéficier. Il est recommandé de déterminer le résultat de chaque type d’engagement afin de pouvoir faire une comparaison. Enfin, il ne faut pas oublier de déterminer le montant de l’emprunt à souscrire ainsi que sa durée. A chaque étape, la calculatrice vous fournira des informations pertinentes grâce auxquelles, vous pouvez analyser le projet d’investissement et déterminer sa rentabilité. Le but est d’identifier les avantages sans pour autant négliger les risques.

3) L’importance de se constituer un patrimoine

Constituer un patrimoine, c’est l’un des principaux avantages de l’investissement en loi Pinel. Quel est son réel intérêt ? En fait, c’est un moyen de bien préparer sa retraite. Cette étape de la vie professionnelle met certains individus dans une situation financière précaire. En général, retraite signifie faibles revenus. Par ailleurs, la plupart des retraités n’ont plus droit à une couverture santé. Nombreux sont donc les séniors qui ont du mal à joindre les deux bouts. En étant propriétaire, un retraité n’est plus obligé de payer un loyer. En voilà une charge de moins ! Il peut également louer le logement en vue de percevoir des loyers. Cela lui permet d’augmenter son revenu et de mener une vie plus sereine.

Constituer votre patrimoine immobilier
Commencez à vous constituer votre patrimoine dès aujourd’hui

Se constituer un patrimoine, c’est aussi protéger sa famille. Il ne faut pas oublier que le bien immobilier, que vous avez acheté, deviendra un jour l’héritage de vos enfants. C’est très important surtout en cas de décès précoce. En léguant un logement à vos héritiers, vous avez l’assurance qu’ils auront un toit. Ils pourront revendre le bien immobilier dans le cas où ils ont besoin d’argent. Il faut seulement établir un testament légal afin que qu’ils puissent jouir de leur droit. Sachez qu’il n’est pas question d’acheter n’importe quel bien immobilier. Il faut bien le choisir. Opter pour un bâtiment de qualité est indispensable. Voilà pourquoi, il est prudent d’investir dans du neuf.

3.1) Comment acheter un logement neuf ?

Acheter un logement neuf est loin d’être une mince affaire. Il réunit plusieurs opérations qu’il faut réaliser avec méticulosité. Tout commence par l’évaluation du budget disponible. Elle permet à un acheteur de choisir le bien immobilier neuf à acquérir. La prochaine étape consiste à chercher la maison ou l’appartement. Pour faciliter votre tâche, s’adresser à un promoteur immobilier est une idée judicieuse. Un tel professionnel a pour rôle de vous aider à trouver facilement le bien le plus qualifié. Il se spécialise dans la vente de logements à construire ou en cours d’achèvement. Bien entendu, il est primordial de bien se renseigner quant à sa fiabilité.

Achetez un logement neuf
Achetez un logement neuf

Notons que la première mission du promoteur immobilier est de vous présenter le site de construction. Il faut penser à le visiter pour s’assurer qu’il répond aux critères imposés par la loi Pinel. Le professionnel vous remet ensuite une étude de plan-masse. Le document est à étudier avec soin. Si l’offre vous séduit, il faut procéder à la signature du contrat réservation. Il est maintenant temps d’effectuer le montage des dossiers de financement. Cela consiste à établir les demandes de prêt et à faire jouer la concurrence entre les organismes de crédit et les institutions financières. Le contrat de vente est également à établir dans les 4 à 6 mois suivant la réservation. Après toutes ces étapes, il ne reste plus qu’à attendre la date de livraison.

3.2) Quel est le prix d’achat d’un appartement neuf ?

Beaucoup de gens pensent que lors de l’achat d’un appartement neuf, il suffit de s’acquitter du coût du bien. C’est un des principaux pièges de l’investissement immobilier. En effet, le prix proposé par le vendeur est loin d’être le capital à investir. Ce dernier est encore à calculer et il faut prendre en compte différents éléments. Pour commencer, il y a les honoraires du promoteur immobilier. Le tarif imposé par chaque professionnel diffère. Voilà pourquoi, il faut faire jouer la concurrence. Le prix d’achat est aussi à inclure dans le calcul. Puis, il faut ajouter dans la liste des dépenses les frais de notaire.

N'oubliez pas les frais de notaire
N’oubliez pas les frais de notaire

Ils incluent entre autres la taxe de publicité foncière, la rémunération du professionnel, les frais de formalités ainsi que la contribution de sécurité immobilière.

A tout cela s’ajoutent la taxe sur la valeur ajoutée, les droits d’enregistrement ainsi que les diverses commissions à verser aux professionnels qui contribuent dans la réalisation des démarches administratives. En additionnant tous ces montants, vous trouverez le prix de revient de l’appartement neuf. En général, il est possible de faire une estimation précise grâce à l’utilisation d’un simulateur loi Pinel. Le calculateur vous permet en effet de déterminer à l’avance la somme à investir pour acquérir un logement neuf dans un zonage en particulier. Il ne faut pas oublier que le prix de l’immobilier diffère d’une région à l’autre.

Consultez la page dédiées aux frais d’acquisition sur site des notaire : cliquez ici.